+ 243 99 4223128

Accueil » Faculté de Médecine et Santé communautaire

Faculté de Médecine et Santé communautaire

FACULTE DE MEDECIN ET SANTE COMMUNAUTAIRE


Présentation de la faculté

La faculté de médecine est une jeune faculté créée depuis 1991. Elle fonctionne dans un bâtiment érigé non loin de la colline de Panzi et proche de l’Hôpital Général de référence de Panzi qui constitue un cadre de stage clinique et des travaux pratique des étudiants. Elle a diplômé ses premiers lauréats 1998, ils étaient au nombre de 5. Elle compte aujourd’hui plus de 1200 étudiants et étudiantes.

Actuellement, elle diplôme en moyenne 83 médecins par an depuis sa création, jusqu’à ce jour, elle a déjà diplômé plus de 382 médecins généralistes qui, pour la plus part sont directement au service de la nation congolaise, d’autres dans les pays de la région des Grands Lacs (Rwanda, Burundi, …), d’autres poursuivent leur formation de spécialiste en Médecine dans des Université africaines surtout (Université Cheik Anta Diop à Dakar, Université de Bénin et de la Côte d’Ivoire).

Objectifs et mission

Au terme de la formation médicale, le récipiendaire doit posséder un jugement clinique solide et une parfaite compétence : il doit être doué d’une bonne éducation scientifique et humaine, d’une formation complète en Santé publique et posséder d’habiletés techniques très étendues. Il doit être capable :

  • Assurer des soins adéquats à ses malades dans des institutions sanitaires en milieux urbains et ruraux ;
  • Analyser les problèmes communautés de la collectivité, dresser un plan d’action sanitaire en adoptant les stratégies de lutte les plus appropriées ;
  • Organiser le soin de sa collectivité, susciter la participation de la communauté à l’élaboration, exécution d’évaluation de l’action sanitaire, en tenant compte des conditions des conditions de l’environnement physique, culturel, socio-économique de cette collectivité ;
  • Former un personnel de santé moyen et auxiliaire capable de réaliser un programme d’action sanitaire ;
  • Faire montre d’une éthique médicale irréprochable par amour de la collectivité qu’il sert et par le respect des biens de la communauté mis à sa disposition ;
  • Maintenir par un effort de recyclage constant, étendre ses  connaissances et ses compétences professionnelles et s’orienter vers la spécialisation, la recherche et l’enseignement.

Organisation

Organisation structurelle

La faculté de médecine de l’Université Evangélique en Afrique comprend quatre principaux organes :

  • Le décanat ;
  • Le Vice décanat ;
  • Le Secrétaire Académique facultaire ;
  • Le Secrétaire Administratif Facultaire ;

Le décanat est l’organe suprême de la faculté. Depuis la création en 1991, la Faculté de médecine est dirigé par un Doyen. Actuellement, la faculté est organisée de la manière suivante :

Doyen : Professeur MBO MUKONKOLE Jean Paulin ;

Vice-Doyens :

  • Chargé des enseignements : Le CT Dr ALUMETI MUNYALI Désiré ;
  • Chargé de recherche : Le CT Dr LUHIRIRI NDANDA Levi ;
  • Clinique : Professeur Dr Denis MUKWEGE.

Les secrétaires facultaires :

  • Secrétaire Académique : Dr BULAMBO RIZIKI Patrick ;
  • Secrétaire Académique : Dr BASIMANE BISIMWA Parvine;
  • Secrétaire Administratif : KABENE BASHI Barthelemie ;
  • Secrétaire Informaticien : Eric AMANI.

Intendant : BAHAGARE NACHIGERA LASOISIER

Laborantins :

  • Laborantin en chef : Le CT MITIMA KASHOSI Théophile ;
  • Laborantin adjoint :  Mr. MITIMA Bienfait.

Actuellement, la faculté de Médecine compte 11 Professeurs, 14 Chefs de travaux, en plus 11 Spécialistes en Médecine.

Organisation des enseignements

La faculté de Médecine organise les enseignements de la manière suivante :

  • Premier Cycle avec 3 ans : Graduat en Sciences Biomédicales ;
  • Deuxième Cycle avec 4 ans : Doctorat en Médecine ;
  • Troisième Cycle avec 5 ans d’études cycle de spécialisation en Médecine.

Ces enseignements s’organisent en départements. La faculté compte six départements à savoir :

  • Le département de Médecine Interne,
  • Le département de Chirurgie,
  • Le département de Gynécologie Obstétrique,
  • Le département de pédiatrie,
  • Le département de sciences Biomédicales et
  • Le département de Santé publique.
Print Friendly