Dr med Gisela Schneider Directeur de l‘Institut Allemand de Mission Médicale parle du Centre d’Excellence Denis MUKWEGE


Chère lectrice, cher lecteur, La guérison n‘est complète que quand la justice est rendue“, a déclaré le Dr Denis Mukwege au Conseil de Sécurité de l‘ONU à New York le 23 avril 2019. Denis Mukwege, ami et partenaire de longue date de notre institut «DIFAEM», frappe depuis de nombreuses années aux portes des décideurs de ce monde, rappelant et exigeant qu‘enfin quelque chose soit fait pour combattre la violence contre les femmes au Congo, que la violence sexuelle soit interdite comme arme de guerre et que le pays ait une chance de se développer en paix. A son travail à l‘hôpital de Panzi, il est confronté aux destins de nombreuses femmes, jour après jour. Non seulement il leur offre de bons soins médicaux, mais il leur redonne espoir et dignité. La formation des jeunes médecins est également importante pour lui. "Nous voulons atteindre toutes les provinces. Les femmes doivent être bien soignées partout au Congo", a déclaré le lauréat du prix Nobel de la Paix. „Il est notre grand exemple“, me répètent sans cesse ses jeunes collègues à l‘hôpital de Panzi. Eux aussi sont prêts à s‘engager à aller dans des régions éloignées ou dangereuses et à apporter leur contribution. La situation au Congo est difficile, la violence éclate encore et encore. Maintenant, nous voulons donner un signal qui restera. Avec le „Centre d‘Excellence Denis Mukwege“, une institution est créée pour s‘occuper de ce sujet important, de la violence contre les femmes au Congo. Nous voulons mieux comprendre pourquoi la violence ne cesse pas, voir comment mieux traiter et, surtout, réintégrer les personnes affectées. En plus, nous voulons veiller à ce que les responsables assument leurs responsabilités au niveau local et mondial, et feront la différence.

Le centre sera situé à l‘Université Évangélique en Afrique (UEA Bukavu) et aura un axe de recherche intersectoriel qui pose des questions et cherche à y répondre de manière scientifique. En même temps, le centre veut influencer les communautés et montrer qu’une transformation est possible, que les femmes peuvent mener une vie autodéterminée et digne, et que les communautés peuvent être modifiées positivement. Il s‘agira également de placer des femmes à des postes de direction et de les préparer à des tâches importantes. Le chemin sera long, mais nous pouvons voir comment les jeunes femmes scientifiques sont prêtes à s‘engager et comment les jeunes médecins apportent leur contribution. Le travail que Denis Mukwege accomplit avec passion et soutenu par sa foi, ainsi que les conséquences du Prix Nobel de la Paix 2018, devraient porter leurs fruits.

C‘est pourquoi notre engagement en Europe en faveur des droits de l‘homme et de la paix au Congo est également indispensable. En tant qu‘individus, églises et organisations, nous pouvons apporter notre contribution. Nous ne devons pas laisser Denis Mukwege et les femmes au Congo seuls dans leur lutte pour leurs droits, leur dignité, leur survie et celle de leurs proches. Ensemble, nous continuerons à poursuivre ce chemin.

Adresses

Quartier Panzi, Commune Ibanda, Bukavu, République Démocratique du Congo
B.P: 465 Cyangugu/Rwanda
3323 Bukavu, Sud-Kivu/RD Congo

:+243 99 4223128
: infos@uea.ac.cd
UEA-QRCODE
Espace Etudiants

© Copyright 2022 UEA-Bukavu Tout droit reservé.

UEA-Web service