Symposium sur le thème : « La Sécurité Alimentaire et l'Urbanisation »


Dans le cadre des activités Jubilaires de l’Université Evangélique en Afrique, le Cercle de Recherche des Etudiants en Agronomie (CEREA) a organisé ce Samedi 01 Avril 2017 dans la grande Salle de la Faculté des Sciences Agronomiques et Environnement, un Symposium sur le thème : « La Sécurité Alimentaire et Urbanisation ».


Sous la modération de Ir. BINTU, Assistante à la Faculté des Sciences Agronomiques et Environnement de l’U.E.A.
Plusieurs intervenants étaient au programme :
   •    Prof. KATCHO KARUME, Directeur Général de l’OVG et Doyen de la Faculté des Sciences Agronomiques et Environnement de l’U.E.A.
   •    Ir. NOEL, Coordonnateur de IKYA/IITA.
   •    MANASSE RUHIMBIKA Miller, Ministre Provincial du Plan et Budget.

Le Prof. KATCHO KARUME, a au cours de son exposé développé une série des questions qui permettront à la ville de Bukavu d’émerger en termes de la Sécurité Alimentaire. Cinq questions ont étaient posées :
   •    Bukavu une ville ?
   •    Détermination de la population (pas de recensement), quelle projection ?
   •    Priorité dans la population ?
   •    Quelle approche (multidisciplinaire) ?
   •    Quels outils ?


La sécurité alimentaire assure le peuple d’avoir la nourriture qu’il désire en tout temps. La province du Sud-Kivu, possède d’un espace sur lequel peut être effectuée une culture capable de couvrir sa population.
Pour faire la planification dans la province du Sud-Kivu, l’environnement est une priorité qui doit être respectée : les aires protégées dont les forêts dans lesquelles on ne peut ni cultiver, ni construire.
Faire une planification c’est faire une projection dans les années avenirs (2050), la population du Sud-Kivu va se développer, que sera l’environnement par rapport à ce développement ? Que sera la Sécurité Alimentaire ?  Cette planification doit dépendre de la population, il faut donc recenser la population du Sud-Kivu qui est la base de la planification.
Conformément aux données récoltées par l’Inspection Provinciale de la Santé (IPS), le résultat suivant a été tiré : A l’horizon 2050, la province du Sud-Kivu aura environ 20 millions d’habitants. Les territoires de FIZI, d’UVIRA, et la ville de Bukavu auront la plus grande concentration de ces habitants et sont essentiellement : peuples de Shi, Vira, Bembe et Lega.

 

Ir. Noel Mulinganya, ayant exposé sur le thème : Youth Agripreneurs / Drivers for future African Agriculture.
A partir de la question : « Où sommes-nous aujourd’hui ? »,  orateur a montré les recherches que mène ITTA pour essayer d’apporter les solutions à la Sécurité Alimentaire et à la malnutrition.
La transformation de l’agriculture est en difficulté car sont les personnes les plus âgées qui font l’agriculture, pourtant les jeunes sont ceux qui peuvent apporter l’aide à la transformation de l’agriculture, pas seulement par leur force physique mais aussi leur connaissance.
Il a en effet, appelé les jeunes à s’inscrire à la faculté des sciences Agronomique pour faire de l’agriculture leur métier et développer les modèles (de production, de transformation et de commercialisation des produits agricoles) qui aideront  les jeunes à bien s’investir dans l’Agriculture pour la réduction du taux de chômage.

La déléguée du ministre provincial du Plan et Budget a montré la place de la sécurité alimentaire dans le développement, elle a ensuite montré comment la répartition des tâches entre les acteurs dans un secteur donné est la clé de la bonne réalisation. Parmi les comités sectoriels de la province du Sud-Kivu, le secteur de la Sécurité Alimentaire est un secteur considérable du faite que le gouvernement tant national que provincial alloue un effort dans ce secteur.

Adresses

Quartier Panzi, Commune Ibanda, Bukavu, République Démocratique du Congo
B.P: 465 Cyangugu/Rwanda
3323 Bukavu, Sud-Kivu/RD Congo

:+243 99 4223128
: infos@uea.ac.cd
UEA-QRCODE
Espace Etudiants

© Copyright 2022 UEA-Bukavu Tout droit reservé.

UEA-Web service