Conférence sur les épreuves de Leadership


La Faculté de Théologie Protestante  de L’UEA  a organisé en date du 20 Avril 2017 une conférence animée par Pierre Yeremian du Foyer Evangélique Universitaire de Strasbourg en France, sous la modération du Doyen de la Faculté Prof Dr NYEMBO Imbanga Pierre. Plus de 200 étudiants de l’UEA, avec quelques enseignants de la Faculté et agents administratifs de l’Université,  le Secrétaire Général Académique de l’UEA ainsi que quelques leaders des jeunes des églises environnantes de l’Université y ont pris part.

L’essentiel de son exposé avait tourné sur l’explication du concept  leadership, l’épreuve et les différents tests du leadership. Le leadership était  défini comme étant une influence qu’un leader doit avoir sur un groupe donné en vue d’atteindre les objectifs assignés. L’épreuve était définie comme une occasion de mettre les leaders au défi afin de montrer ses potentiels et sa maturité. 

Les neuf tests suivants révèlent notre leadership :

Le test des petites choses : Nous sommes tous conseillés à éviter la folie des grandeurs. Dieu attend de ses créatures la fidélité dans les petites choses Lc16.10.

Le test de la motivation : La motivation doit pousser un leader à satisfaire les besoins.  Il a insisté sur la satisfaction des besoins minimum en stigmatisant l’échelle de la motivation divine qui met un accent sur la sécurité spirituelle dans la présence de Dieu et la communion fraternelle.

Le test de la gestion : Il a insisté sur le fait que nous devons gérer fidèlement les biens à notre portée (Luc : 12, 16-1 ).

L’épreuve du désert : le désert est un lieu d’écoute et d’attention, une formation personnelle et individuelle. C’est la pédagogie divine pour nous faire connaître notre pauvreté et nous éprouver afin de découvrir nos véritables dispositions intérieures (Dt 8 :2-5, Hb 12.11).

Le test de la crédibilité : vient du credere qui signifie croire. Le caractère et la compétence donnent la crédibilité. La compétence c’est le savoir dominer et gérer (mamlakah) les ressources (Gen : 1, 26).  La crédibilité implique donc une idée de compétence dans l’ordre divin. Il a fustigé certains comportements qui nécessitent un changement : Ne pas faire ce qu’on pourrait faire, annuler le rendez-vous et le changer fréquemment, arriver en retard, annuler le rendez-vous sans prévenir et enfin savoir que les relations sont plus importantes pour un bon leader.  

Le test de l’autorité : Le service du leader est le fondement de l’autorité. Il faut apprendre à servir pour avoir de l’autorité.  Lorsqu’on sert les gens, on sera béni.

Le test du pardon : Tout chrétien est appelé à pardonner peu importe la faute commise par l’autre.

Le test du temps : Ce test nous invite aussi à avoir une bonne roue managériale de notre timing pour mieux servir (Phil 1.6). 

Le test de la noblesse : Un leader chrétien transmet un message ou un témoignage hors commun. La noblesse du cœur est au-dessus de la vulgarité.

Quelques questions des participants ont enrichies l’exposé.

Les leçons sous jacentes de cette conférence sont entre autres : « Nous sommes tous créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Nous pouvons être tous des leaders ». Nous vivons tous des épreuves  quels que soient les stades de notre croissance en leadership, mais un bon leader est appelé à réussir les épreuves.

Tout le public était intéressé par cette conférence et le Secrétaire Général Académique en clôturant avait remercié l’orateur pour la conférence en demandant sa disponibilité prochaine.

Adresses

Quartier Panzi, Commune Ibanda, Bukavu, République Démocratique du Congo
B.P: 465 Cyangugu/Rwanda
3323 Bukavu, Sud-Kivu/RD Congo

:+243 99 4223128
: infos@uea.ac.cd
UEA-QRCODE
Espace Etudiants

© Copyright 2022 UEA-Bukavu Tout droit reservé.

UEA-Web service